Des clubs de DN contestent la réforme

Publié le par COACH

Plusieurs clubs de division nationale du comité Rhône-Alpes souhaitent que la Fédération française de cyclisme revienne sur le quota de points indispensable pour qu’un coureur intègre un club de DN1 ou DN2, selon la reforme qui doit entrer en vigueur des 2011. Dans une lettre adressée jeudi dernier au président David Lappartient et à la direction technique nationale, Gilles Mas, président de la commission route au comité Rhône-Alpes et par ailleurs président de l’EC Saint-Etienne Loire, écrit : “Très concrètement, nous demandons donc à la FFC de renoncer au minimum de points des coureurs pour la constitution des effectifs des DN, ou bien de l’infléchir en diminuant le nombre de points ou de coureurs, ou bien encore de mettre en place un système dérogatoire examinant les arguments des clubs”. La réforme impose actuellement 700 points à un coureur pour accéder à un club de DN2 et 1500 pour rejoindre un club DN1.

La revendication des clubs de Rhône-Alpes fait suite à des situations de “surenchère” financière de la part de certains clubs. Au nom de la commission route de son comité, Gilles Mas cite trois exemples de ces “dérives” :

“-Un des clubs de DN1 voit 4 de ses coureurs "à 1.500 points" annoncer en août leur départ, pour d’autres structures de DN, contre une rémunération qui sera supérieure à celles pratiquées dans des équipes continentales UCI françaises.

-Des coureurs de 2ème catégorie courant dans des comités pauvres en 1ère catégorie et ayant acquis facilement les points dans les épreuves régionales, viennent proposer leurs services, contre rémunération toujours.

-Des coureurs de DN2 qui se voient faire des propositions financières pour intégrer des DN1, alors que ces coureurs ont déjà une activité professionnelle, et pas la possibilité d’assumer le calendrier de course d’une DN1.“

Les clubs déplorent qu’a travers la reforme des DN, leur priorité soit de “posséder un budget suffisant pour couvrir les prix des mutations et proposer des rémunérations aux coureurs amateurs.”

Un second point prévu par la reforme est discuté dans ce courrier collectif : celui de la montée-descente. Gilles Mas demande une “concertation” entre les clubs et la FFC à ce propos. Plus généralement, dans un autre message destiné à l’ensemble des clubs de division nationale français, il juge “nécessaire de réactiver l'ACCDN (l’association des DN, NDLR), qui devrait être force de proposition dans ce genre de situation.”

De son côté, Régis Auclair, directeur sportif et manager du Team Vulco-VC Vaulx-en-Velin, dénonce sur le site de son club “les pratiques actuelles en matière de transferts et recrutements” et “certains (clubs), qui en France font du "faux" avec les collectivités”.



Des clubs DN contestent la réforme / source:www.directvelo.com
Crédit Photo : Etienne Garnier - www.velofotopro.com

 

Publié dans actualité

Commenter cet article