Dopage - Le cas du Belge Iljo Keisse inquiète l'Agence mondiale antidopage

Publié le par COACH

© 2010 AFP

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a fait part de son inquiétude concernant le cas du Belge Iljo Keisse, auquel la Cour d'appel de Bruxelles a donné le droit de courir malgré sa suspension de 2 ans pour dopage. "Cette situation inhabituelle en Belgique est inquiétante et constitue, à mon avis, une véritable menace pour l’adoption du TAS à titre de tribunal international du sport pour tous les sportifs, et se veut un affront direct aux sportifs propres et à l’intégrité du sport", estime le président de l’AMA, John Fahey. Le pistard belge, 27 ans, contrôlé positif en décembre 2008, avait eu sa suspension confirmée par le Tribunal arbitral du sport (TAS) en juillet. Mais plutôt que de contester sa sanction devant le tribunal fédéral suisse - la seule juridiction habilitée à renverser une décision du TAS -, le coureur s'était tourné vers les tribunaux de son pays.

AFP

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article