Dopage: En hausse chez les amateurs?

Publié le par COACH

Armand Mégret, médecin fédéral, présentera le bilan sanitaire en février prochain lors du congrès de la Fédération française de cyclisme. S’il trouve le bilan satisfaisant chez les pros, il trouve la situation préoccupante chez les amateurs. Dans un entretien ce mardi au quotidien L’Equipe, Armand Mégret indique : "Il est difficile exactement de distinguer exactement la cause  des anomalies constatées. Elles ne sont pas toutes liées à des pratiques dopantes." Le médecin constate une progression "de cortisolémies qui peuvent être dues à une prise exogène de corticoïdes."
Il dit avoir envoyé en 2010 160 lettres recommandées pour mettre en garde les coureurs concernés et les obliger à pratiquer des examens supplémentaires. 95 courriers recommandés avaient été envoyés en 2009. "La très nette majorité de cette augmentation étant à mettre au débit des amateurs" constate-il.

Armand Mégret annonce toujours à L’Equipe qu’il remettra la pression lors du congrès fédéral "sur le rôle capital des médecins" dans les clubs amateurs : "Souvent, leur apport est assez factice. Il faut que ça change : ils font leur boulot ou ils s’en vont." Il souhaite à nouveau sensibiliser les cadres techniques et demander aux médecins de DN de mettre au repos les coureurs ayant été infiltrés. Armand Mégret indique que les amateurs ne maitrisent pas forcément les protocoles et prennent des risques avec leur santé. "Au-delà du dopage, j’observe que ces jeunes coureurs continuent de chercher la recette miracle, fût-elle autorisée."



Le dopage en hausse chez les amateurs ? /
Crédit Photo : Etienne Garnier - www.velofotopro.com

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

absetup 02/03/2011 19:39



oula, je vé avoir du mal a lire toute cette liste , 


en tous cas merci bcp pour ce blog